jeudi 28 juin 2012

Les modes changent, le latin demeure.


Certaines réactions des élèves sont inattendues, parfois en lien étroit avec une actualité très ponctuelle qui disparaît à nouveau très vite. Ainsi, cette année, tous les élèves connaissent le célèbre refrain du rappeur la Fouine « Veni vidi vici » (et quelques uns savent que Jules César y est aussi un petit peu pour quelque chose...).

*

Mais dans la série des mots latins qui ont pu susciter des réactions différentes au fil des années de ma déjà un peu longue carrière, celui qui a le plus changé est sans conteste le mot « iter, itineris (n.) », qui signifie le chemin, la voie.

J'ai commencé à enseigner en collège en 2001. A cette époque, cela ne faisait qu'un an qu'Orange avait racheté Itineris, aussi les élèves me disaient « Ah! Comme le téléphone! ».

Un an plus tard, en 2002 sortait Astérix et Obélix : mission Cléopâtre, dans lequel un personnage avait été baptisé Itineris, en référence évidente avec le téléphone, dans la pure tradition goscinnienne de jeux de mots avec l'actualité. En recherchant sur internet (car j'ai un peu oublié ce film), je tombe sur une réplique qui ne laisse aucun doute : « Itineris a raison de ne pas se l'SFR »!!! Sauf que, les téléphones ne s'appelant en fait déjà plus Itineris, la très jeune génération ne comprit même pas le jeu de mots. En revanche, le film eut un succès immense auprès d'eux. Si bien que dans les années qui suivirent, les élèves me disaient : « Ah! Comme dans Astérix, mission Cléopâtre! ». Mais ce film lui-même est aujourd'hui passé de mode.

Cette année, j'ai été presque surprise quand un élève m'a simplement dit « Ah! Comme un « itinéraire »! »




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire