mardi 24 janvier 2012

... ou sa renaissance!

Cet article fait suite au précédent.
J'avais en effet parlé des noms scientifiques en latin dans les domaines de la botanique et de la zoologie. Or il semble qu'il y ait encore du nouveau dans ce dernier domaine, tout particulièrement en ce qui concerne les poissons.
Je suis tombée sur un article dans L'Ardennais :
http://www.lunion.presse.fr/article/autres-actus/nom-scientifique-des-poissons-sur-les-etiquettes-le-poissonnier-en-perd-son-lat
On nous y explique que la Commission Européenne réfléchit sérieusement à faire procéder à l'étiquetage des poissons avec le nom scientifique latin, afin qu'il n'y ait pas de méprises lors des exportations et importations internationales.

Le choc entre cette dernière nouvelle et celle que j'exposais dans l'article précédent est surprenant : au même moment, le latin scientifique perd du terrain dans un domaine et en regagne dans un autre!

mardi 10 janvier 2012

La fin du latin scientifique?

Vous savez que tous les végétaux portent un nom scientifique international exprimé en latin ou avec des termes latinisés.

J'ai d'abord cru à un changement capital en lisant un article qui expliquait que depuis le 1er janvier 2012, il ne serait plus obligatoire d'utiliser le latin pour les nouveaux noms de plantes :
http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2012/01/04/plantes-ne-parleront-plus-latin

Mais en essayant de remonter à la source, par exemple sur ce site :
http://knowledge.cta.int/fr/content/view/full/14529
ou encore dans le texte officiel (congrès de Melbourne de juillet 2011) :
http://www.ibc2011.com/downloads/Resolutions%20final%2030%20Jul.pdf (résolution 5),
et en consultant quelques forums, j'ai compris que ce n'est pas du nom qu'il s'agit, mais de la courte description officielle qui accompagne ce nom.

Donc, première bonne nouvelle : le latin (ou du moins une forme latine) est bien toujours d'actualité.
Quant au fait que la description ne soit plus nécessairement en latin, c'est peut-être une nouvelle décevante pour le latin, mais je dois avouer que pour moi, la nouvelle sidérante a plutôt été d'apprendre que jusqu'au 31 décembre 2011, il était encore obligatoire de rédiger cette présentation en latin!!! Le latin était donc bien encore, il y a moins de deux semaines, une langue internationale officielle!

Du coup, je me suis posé la question pour la zoologie... Difficile de trouver, car ce ne sont pas du tout les mêmes instances et rien n'est organisé pareil. Apparemment, pour la zoologie, il n'y a rien de plus récent que le code de nomenclature de 1999, que l'on peut trouver en français en format pdf.
En ce qui concerne les noms, il n'y a pas d'obligation de forme latine, il suffit que le nom soit une suite de mots facilement prononçable. Toutefois, une forme latine ou grecque est recommandée, et des dizaines et des dizaines de pages sont consacrées à des précisions sur les terminaisons du nom, précisions qui sont tout bonnement des règles de grammaire latine!
Quant à la description, il n'en est pas fait mention dans les 150 pages de ce code international de nomenclature zoologique. Sans doute n'était-il plus obligatoire depuis longtemps de la rédiger en latin...

Quoi qu'il en soit, il semble bien que, pour la botanique comme pour la zoologie, le latin ait encore de beaux jours devant lui!

Toujours la musique grecque

Pour compléter mon message précédent, voici un nouveau lien:
http://www.francetv.fr/culturebox/ensemble-kerylos-la-musique-a-remonter-le-temps-72709

très intéressant, surtout le petit film en bas de la page (un reportage du 20h de France 2), où l'on peut, en un peu plus de deux minutes seulement, entendre le témoignage du papyrologue qui a trouvé le manuscrit dans le grenier du Louvre, découvrir comment on passe d'un manuscrit obscur à une partition moderne, faire connaissance avec la fameuse Anne Bélis, qui est décidément une grande dame, et écouter un peu de musique grecque avec des instruments d'époque reconstitués!...