mercredi 13 juin 2007

Livres et sites insolites: nous sommes latins


Nombreux sont les ouvrages et les sites internet qui relient soit la langue latine, soit la civilisation romaine à notre actualité. Si j'en faisais le sujet d'un article exhaustif, j'en aurais pour une journée à le taper (rien qu'avec ce que je sais, qui n'est qu'une goutte!). J'ai donc décidé d'être partiale et de ne vous parler que de trois livres et de trois sites internet, mes "coups de coeur", comme on dit...


3 livres


- Anne Quesemand et Juliette Le Maoult, Rien de nouveau sous le soleil - Nihil nove sub sole (Pocket bilingue "Langues pour tous")

Les auteurs ont sélectionné des textes latins antiques qui semblent faire écho à notre actualité : l'insécurité la nuit, les embarras de la circulation, les hooligans, la peur des étrangers, les récriminations contre la jeunesse actuelle, la défense de la méthode syllabique contre la méthode globale, etc.



- Jean-Loup Chiflet, Ad aeroportum! A l'aéroport - Le latin d'aujourd'hui (Editions Mots et Cie)

L'auteur (qui est aussi le directeur de cette collection "Mots et Cie", dont tous les ouvrages sont étonnants, savants, drôles et, ce qui ne gâche rien, agréables à la vue et au toucher!) s'est appuyé sur un lexique du latin contemporain édité par le Vatican pour fabriquer des "phrases d'exemple" désopilantes.

Quelques exemples: "Rosarium conversi intonsi papaveris granis factus est" ("Le chapelet du hooligan converti est fait de graines de pavot") ; "Melius est quam filius Donaldi!" ("C'est meilleur que chez MacDo!") ; "Perspice! Ejus brevissimae Graecae feminae patent!" ("Mate un peu, on voit son string!)



- Angela Wilkes et John Shackell, Le latin pour débutants (Usborne)

L'ouvrage se présente comme un manuel de conversation pour enfants, sous forme de bandes dessinées. Nous, lecteurs adultes, pourrions trouver son humour parfois un peu "neu-neu", mais précisément c'est un livre qui est réellement adressé aux enfants, et je pense qu'il est tout à fait accessible dès l'école primaire.



***

3 sites


- Les informations en latin:


Vous trouverez sur cette page des liens vers les sites qui diffusent des informations en latin: un vaticanais (certes), un finlandais (le premier sur internet!), un autrichien et un polonais (qui propose aussi des liens vers des blogs en latin).


- Les cercles de discussion en latin:


C'est la page des liens du site du cercle latin de Paris (Circus latinus Lutetiensis) : vous y trouverez les adresses des sites d'autres cercles de discussion latine de par le monde, et toutes sortes d'autres liens intéressants.


- L'inspiration antique dans les marques et la publicité:


Il s'agit d'une page de mon propre site internet! J'y collectionne les noms de marques, de clubs sportifs, de groupes de chanteurs, les allusions publicitaires, etc. qui se réfèrent à l'Antiquité grecque et latine.

***


J'ajouterai en bonus deux magazines en latin pour les jeunes élèves, "Adulescens" et "Juvenis":



Les Mille et une nuits (suite)

Je suis toujours plongée dans la lecture des Mille et une nuits (cf. mon article du 01.03.2007).

Dans un univers où un plat de grenades confites peut prouver une filiation (cf. le même article), quoi d'étonnant qu'une poële à frire prouve l'innocence d'une femme injustement accusée d'adultère?
Un mauvais plaisant avait déposé du blanc d'oeuf sur le lit conjugal d'un ennemi pour lui faire croire à une tache de sperme. Le mari naïf accuse aussitôt sa femme d'avoir un amant et ameute tous les voisins. L'un d'eux demande une poële et sous les yeux de l'assistance ébahie, il fait cuire le supposé sperme... qui blanchit et qu'il fait goûter à tout le monde. Dans cette histoire comme dans l'autre, c'est le goût, ce sens souvent négligé, qui a apporté la preuve décisive.

Ces deux histoires ont aussi un autre point commun: la surprise. On ne s'attend pas à ce que d'un plat de grains de grenades confits ou d'une poële à frire jaillisse la vérité.

Pas plus qu'on ne s'attend à ce qui va sortir d'un certain sac de satin vert orné de deux galons d'or, qu'une courtisane égyptienne a fait chercher chez elle (867e nuit). Encore moins quand elle en fait tomber trente-deux pièces de bois. Et voilà qu'en quelques instants, sous nos yeux éblouis de lecteurs, elle assemble ces trente-deux (2x2x2x2x2, est-ce un hasard? sûrement pas!) pièces de bois et le puzzle fini se révèle être un luth, l'instrument du poète par excellence, c'est la lyre orientale. Et bien sûr cette jeune fille, non seulement est d'une beauté parfaite, dit des poèmes merveilleux et saura tirer de ce luth des accents humains, mais elle sait aussi monter elle-même sans la moindre hésitation les trente-deux pièces détachées de l'instrument.